On n'a rien vu venir

onnarienvuvenirDes manifestations de liesse populaire ont lieu dans toutes les rues : le Parti de la Liberté a gagné les élections…

 Mais, très vite, le nouveau pouvoir exclut tous ceux qui s’éloignent un tant soit peu de la norme - les "mal-habillés", les "trop-foncés", les "pas-assez-valides"... - et instaure des règles de plus en plus contraignantes : une heure de lever obligatoire pour tous, des jours de congés fixes, des choses qu'on ne peut pas dire, faire, manger ou porter...

La liste des nouvelles lois et prohibitions s'allonge, les contrevenants sont traqués et des caméras de surveillance sont installées dans certains domiciles.
Comment en est-on arrivé là ?
Roman à 7 voix, coécrit par sept auteures... A travers sept personnages, on découvre le quotidien des habitants d'un quartier durant les quelques mois qui suivent l'élection d'un nouveau parti fasciste. Les libertés individuelles vont petit à petit disparaître pour laisser la place à des règlements qui font froid dans le dos...
On n'a rien vu venir, paru aux éditions Alice jeunesse en 2012.
"On n'a rien vu venir : roman à 7 voix" parle de ce qui peut arriver si l'on n'y prend garde. C'est pourquoi je considère que c'est un livre important, et je vous encourage à le lire." Extrait de la préface de Stéphane Hessel.

Roman à lire dès 10 ans... [Rj ONNA]

matin brunLes plus âgés pourront lire "Matin brun" de Franck Pavloff. Un roman ultra-court décrivant en quelques pages la montée au pouvoir d'un état fasciste. Un texte qui rappelle le poème attribué à Martin Niemöller, pasteur protestant déchu de ses fonctions durant la deuxième guerre mondiale et envoyé dans un camp de concentration...
Lorsqu'ils sont venus chercher les communistes
Je n'ai rien dit, je n'étais pas communiste.
Lorsqu'ils sont venus chercher les syndicalistes
Je n'ai rien dit, je n'étais pas syndicaliste.
Lorsqu'ils sont venus chercher les Juifs
Je n'ai rien dit, je n'étais pas Juif.
Puis ils sont venus me chercher
Et il ne restait plus personne pour protester.
[Martin Niemöller, texte revu par Bertold Brecht. trad. par ?]
Matin brun, Franck Pavloff. Ed. du Cheyne, 2002, 10 p. [Ra PAVL]

 

 

Vous êtes ici : Accueil A Lire, à voir, à écouter Romans On n'a rien vu venir

 

Retrouvez la Médiathèque du Mont sur :

 

facebook  twitter